top of page
Rechercher
  • setubayel

𝗖𝗮𝗽 𝘀𝘂𝗿 𝗹’𝗮𝘁𝗲𝗹𝗶𝗲𝗿 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝘂𝘁𝘂𝗿𝗲



Cap sur l’atelier de couture


Faciliter l’insertion socio-professionnelle des jeunes par l’apprentissage de la couture: c'est aussi un combat que mène l'UAD.


L'Association estime en effet que l'apprentissage de la couture peut être un excellent moyen de faciliter l'insertion sociale des jeunes. Et en voici quelques raisons :


1. Acquisition de compétences pratiques : l'apprentissage de la couture peut aider les jeunes à acquérir des compétences pratiques qu'ils peuvent utiliser pour trouver un emploi ou démarrer leur propre entreprise.

2. Développement de la confiance en soi : en apprenant à coudre, les jeunes peuvent développer leur confiance en eux et leur estime de soi; ce qui peut leur donner la motivation nécessaire pour s'engager dans d'autres activités et initiatives.

La satisfaction de créer quelque chose de leurs propres mains peut également renforcer leur confiance en eux.

3. Possibilité de se connecter avec d'autres personnes : l'apprentissage de la couture peut également offrir aux jeunes l'opportunité de se connecter avec d'autres personnes partageant les mêmes centres d'intérêt. Ces connexions peuvent aider les jeunes à se sentir plus intégrés dans leur communauté. Ils s'offrent ainsi et leur un réseau de soutien pour les aider à atteindre leurs objectifs.

4. Développement de la créativité : la couture est un moyen de s'exprimer et de développer la créativité. Les jeunes peuvent être encouragés à explorer différentes techniques de couture et à créer leurs propres design uniques et si possible leurs marques.


L'UAD a alors mis sur pied des ateliers de couture à Aného au Togo, puis à Ourossogui au Sénégal dans l’objectif d’assister et de faciliter l’insertion de la jeunesse.


Ces ateliers réalisent des exploits depuis un moment grâce au génie des élèves couturiers qui apprennent à fabriquer des objets de décoration et à confectionner des tenues de tous genres.

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page